Saul Polo

Saul Polo
Député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire du ministre des Finances

assnatlogo

Le président d’honneur du concours Dunamis 2018, le député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire du ministre des Finances, Saul Polo, est sans conteste un allié naturel des entrepreneurs. Ce dernier s’investit depuis des années au sein des différentes chambres de commerce et d’industrie, et estime que de tels concours sont le moyen tout indiqué pour favoriser l’innovation.

« J’ai accepté cette présidence d’honneur, tout d’abord parce que ce concours et la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) sont un évènement et une organisation stimulante pour la communauté d’affaires de Laval », commence-t-il. Selon lui, il importe d’appuyer leur œuvre. « À titre d’élu et membre du gouvernement, je veux leur témoigner mon soutien, et par la même voix, les encourager à poursuivre leur travail d’excellence au sein de l’économie lavalloise », plaide-t-il.


Engagé
Le député parle d’expérience, lui qui s’engage auprès du réseau des chambres de commerce depuis longtemps, ayant même siégé brièvement sur le CA de la CCIL en 2012. Saul Polo a également cofondé une chambre de commerce qui travaille à faire le pont entre le Québec et l’Amérique latine. « Je connais l’importance d’une chambre de commerce dans les collectivités. Pour moi, c’est un engagement très naturel », insiste-t-il.

Par ailleurs, l’homme politique explique valoriser grandement l’entrepreneuriat. « J’en fais la promotion auprès de mes collègues à l’intérieur du gouvernement. Il est important de stimuler et de soutenir financièrement, et à travers d’autres moyens, la création d’emplois et d’entreprises », plaide-t-il. Le principal intéressé estime par le fait même que, pour assurer la survie de la collectivité québécoise, il est important d’être en mesure de transformer le génie, le savoir-faire et la capacité d’innovation du Québec. « Le concours Dunamis est tout indiqué pour stimuler notre fibre entrepreneuriale, pour motiver les gens à se lancer en affaires ou à accroitre leur entreprise », exprime-t-il.

Aux yeux de Saul Polo, c’est là toute l’importance du concours Dunamis. « On souhaite donner à notre communauté d’affaires ce coup de pouce et cette tape dans le dos, pour souligner la façon dont elle se distingue non seulement à Laval, mais aussi au Québec et à l’international. Nous sommes là pour l’épauler dans ses démarches », ajoute-t-il. Selon lui, il est aussi nécessaire d’encourager les jeunes et la relève. « Il faut leur faire une place et les soutenir eux aussi, c’est toute la communauté qui va en profiter », termine-t-il.