Symbiose Laval vous accompagne et vous aide à vous développer pour être plus rentable et profitable.

En intégrant l’économie circulaire dans votre modèle d’affaires, vous améliorez la conception de vos produits, développez de nouveaux services et de nouvelles façons de faire tout en réduisant au maximum les matières qui n’ont pas valeur ajoutée.

Peu importe votre niveau de connaissance dans le domaine, Symbiose Laval, vision zéro déchet, vous accompagne et vous aide à aller encore plus loin dans vos démarches vers un avenir plus durable.

Le projet peut compter sur des partenaires tels que le Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI), la ville de Laval, Desjardins entreprises et Rousseau Lefebvre. Tous unis dans un objectif commun; vous aider et vous accompagner dans l’adoption de pratiques d’affaires plus vertes, plus durables et profitables.

De plus, grâce au réseau Synergie Québec, vous bénéficiez des meilleures pratiques et avez accès à une base de données vous permettant de créer les maillages les plus profitables pour vous. Ainsi, vous pouvez vous départir de vos matières résiduelles de façon éco-responsable plutôt que de payer pour les envoyer à l’enfouissement ou au recyclage.

Nous sommes là pour vous aider dans vos démarches.

Contactez Julie Bélanger, Conseillère Symbiose Laval et amorcez la transition vers une économie plus verte et plus résiliente dès maintenant!

jbelanger@ccilaval.qc.ca

Pourquoi participer au projet?

Participer au projet Symbiose Laval, c’est se donner l’occasion de se mobiliser et de prendre un virage durable qui améliorera votre environnement mais aussi celui de vos employés et de la communauté d’affaires lavalloises.

L’implantation de pratiques durables apportent aux entreprises des avantages concurrentiels et financiers importants, en voici quelques-uns :  

  • une reconnaissance de gestionnaire écoresponsable 
  • des coûts de levées de conteneurs diminués 
  • des coûts de production revus à la baisse, etc.   

L’intérêt pour les entreprises envers cette nouvelle forme d’économie est donc grandissant. 

Ayez l’esprit ouvert et soyez déterminé.

Symbiose Laval, avec le soutien de ses partenaires, vous aidera à prendre connaissance de toutes les possibilités de l’économie circulaire et vous aidera à entamer un virage vert tout en le rendant stimulant.

Commencer maintenant à penser différemment

Contactez Julie Bélanger, Conseillère Symbiose Laval • jbelanger@ccilaval.qc.ca

Insuffler un mouvement zéro déchet auprès de toutes les entreprises lavalloises.

Le projet est composé de 2 volets

Volet 1

  • Créer une banque de données des échanges de matières dans les entreprises de Laval.
  • Caractériser les intrants et les extrants de plus de 600 organisations (secteurs manufacturier, agricole, distribution, construction et commercial).
  • Analyser les potentiels en matière de récupération / recyclage et les potentiels de maillages interentreprises (économie circulaire)

Symbiose Laval c’est une communauté d’affaires chapeautée par la CCILaval et vise à amplifier le mouvement du développement durable pour permettre aux entreprises lavalloises d’être pérennes, plus rentables et plus facilement finançables, tout en améliorant notre environnement maintenant et pour le futur!

Volet 2
Le Parcours innovant – Vision zéro déchet

Stimuler la relance de l’économie en aidant nos entreprises à sécuriser leur capacité d’approvisionnement et à rebâtir de nouvelles chaînes de valeurs plus durables.   

Le projet propose d’accompagner les entreprises de Laval au moyen d’un parcours progressif, afin de les aider à optimiser leurs chaînes d’approvisionnement en mettant en place des pratiques d’économie circulaire.
L’accompagnement comprend 4 étapes. Chacune d’elles combine de la formation et un accompagnement terrain.  
 

Un parcours unique au Québec. 

À qui s’adresse Symbiose Laval?

Symbiose Laval s’adresse principalement aux entreprises manufacturières et industrielles de l’économie lavalloise.

AVANTAGES

  • Économiser en optimisant vos opérations et l’utilisation de vos ressources.
  • Transformer vos pertes en ressources.
  • Diminuer les risques liés à l’approvisionnement et favoriser l’économie locale.
  • Avoir accès à des opportunités et des connaissances à l’échelle du Québec.
  • Offrir des biens ou des services avec moins d’impacts négatifs.
  • Obtenir de la visibilité et vous différencier de vos compétiteurs par des projets novateurs.
  • Être soutenu dans vos démarches de recherche et développement.
  • Devenir des ambassadeurs de l’économie circulaire en Laval.

Saviez-vous que valorisation
des ressources
rime avec source de profit?

En effet, bien gérer ses déchets est bon pour l’environnement, mais aussi pour son portefeuille!

  • La collecte et le traitement des déchets représentent 10% du coût total de la gestion des déchets dans une entreprise.
  • 6% de la consommation mondiale du pétrole sert à fabriquer des plastiques et 26% du plastique produit est utilisé pour fabriquer des emballages.

Remplissez le formulaire ci-dessous
pour recevoir toutes nos mises à jour.

Des exemples d’économie circulaire à travers le monde

Pain d’économie circulaire, Montréal

À Montréal, un projet est lancé afin de transformer les drêches de bière en farine et qui se retrouvent ensuite servies dans les brasseries sous la forme d’un pain à burger. La farine est locale, nutritive (forte teneur en fibres, protéines et minéraux), éco-responsable et gourmande puisqu’elle a un goût torréfié, proche du chocolat ou du caramel.
Sources : Texte: Nightlife.ca – Un projet est lancé pour transformer les déchets de la bière Belle Gueule en pains dans une boulangerie d’Hochelag’! | Photo: COOP Boomerang.

Incinérateur d’Amager Bakke, Copenhague

À Copenhague, une usine de retraitement a été aménagée pour offrir aux habitants un panel d’activités extérieures (escalade, promenade, ski…). Cette colline d’Amager est une usine d’incinération hors du commun qui valorise les déchets des particuliers (534,600 tonnes de déchets par année) et produit, grâce à eux, de l’électricité et du chauffage urbain.
Sources : Texte: ParisMatch – La piste de ski la plus verte du monde | Photo: Vestman/ThinkGeoEnergy.

Blue Lagoon, Islande

Pays de glace et de feu, la géothermie est au cœur de l’activité islandaise. Les eaux chaudes des profondeurs de la terre sont intelligemment exploitées pour produire de l’électricité, se détendre, se soigner et attirer les voyageurs du monde entier. Le Blue Lagoon en est un excellent exemple.
Sources : Texte: Cap sur la terre – Le Blue Lagoon, l’escale bien être en Islande | Photo: Vestman/Blue Lagoon

Protéines d’insectes, Londres

La compagnie Entocycle élève et récolte la mouche du soldat noire (dont les larves se nourrissent de déchets organiques, des fruits et des légumes rejetés par les supermarchés, des drêches de bière et des marcs de café). Les larves de cette mouche sont récoltées pour être utilisées comme source de protéines afin de nourrir les animaux de l’industrie agricole.
Sources : Texte: Russell Finex – Séparant la mouche soldat noir | Photos: Instagram Entocycle

L’Arche Verte, Dubaï

De conception belge (Assar architects et Vincent Callebaut architectures) le projet est construit avec des matériaux durables, l’arche aura un jardin-oasis fait de 10 000 plantes en suspension, lesquelles serviront à absorber le dioxyde de carbone et réduire la température ambiante jusqu’à cinq degrés Celsius.
Sources : Traduction: CLAD news – Belgian Pavilion for 2020 World Expo to showcase benefits of eco-design | Photo: Vincent Callebaut/Assar

Laine recyclée, Italie
À Prato, Italie, l’entreprise familiale Calamai, récupère depuis maintenant quatre générations, des habits en laine usagée pour ensuite les transformer en tissus. En partenariat avec Patagonia, ils produisent des parkas en laine recyclée pour femmes et des vestes de laine pour hommes.
Sources : Traduction : Patagonia – Letter from Tuscany (Where We Get Our Used Wool) | Photos : Keri Oberly Patagonia.